Our Blog

Pourquoi avez-vous choisi la thématique de « la mesure de l’engagement » pour seconde étude de l’observatoire?
Daniel : Cette décision est née des résultats de la première étude de l’Observatoire «  L’engagement des salariés vu par les dirigeants ». En effet, nous avons réalisé, grâce à cette étude, que les directeurs généraux et les cadres dirigeants s’intéressaient de très près à la mesure de l’engagement de leurs salariés. Ils souhaitent objectiver et mesurer le taux d’engagement de façon fiable. Par ailleurs, nous avons pu constater qu’un certain nombre de cabinets ont fait de la mesure de l’engagement le cœur de leur offre.
Nous nous sommes dès lors posé un certain nombre de questions :
Qu’est ce qui est effectivement mesuré ?
Comment les dirigeants et les managers utilisent ces résultats ?
Quelles sont les forces et les faiblesses de tels dispositifs de mesure ?

Pour répondre à ces questions, qui êtes-vous allé interroger ?
Fabienne : Nous avons interrogé 20 grandes entreprises internationales issues de secteurs variés ayant toutes des dispositifs de mesure de l’engagement formalisés et ritualisés. Nous avons également interrogé 5 cabinets experts de la mesure. Nous allons dévoiler les résultats de cette étude lors du Forum « La mesure de l’Engagement » le 11 mars 2016 à l’Université Paris Dauphine.

Quel est le rôle de l’Université Paris Dauphine dans la création de ce premier Forum ?
Daniel : L’Université Paris Dauphine est le partenaire historique de l’Observatoire de l’Engagement !
En 2014, deux professeurs de Dauphine avaient réalisé, en partenariat avec l’Observatoire, une première étude sur la représentation de l’engagement par les dirigeants.
En 2015, nous avons poursuivi le partenariat. Un chercheur de Dauphine a participé à la phase d’entretien des entreprises et se charge de synthétiser les résultats de l’enquête.

Pouvez-vous nous rappeler les grands temps forts de la matinée de Forum ?
Fabienne : Dans un premier temps, Serge Perrot, Professeur à l’Université Paris Dauphine, nous dévoilera les résultats de l’étude.
Ensuite, Sophie Cléjan, Directrice de l’Expérience Salarié – Groupe Orange, et Agnès Baudouin, DRH – Sodexo Santé Médico Social, partageront les démarches de mesure de l’engagement mises en place dans leur entreprise.
Bernard Coulaty, VP HR de grands groupes internationaux, et auteur de l’ouvrage « New Deal of Employee Engagement : A sustainable Body-and-Mind engagement model » apportera un regard multiculturel à la matinée.
Ensuite, aura lieu une table ronde où des experts de la mesure de l’engagement échangeront sur les nouvelles tendances et perspectives de la mesure.
Pour conclure, Bernard Benattar, philosophe du travail, répondra à la question « comment concilier les différentes natures de l’Engagement ? ».

Quel type d’audience attendez-vous le 11 mars ?
Daniel : L’Observatoire est un véritable Think Tank sur la thématique de l’engagement. Le forum est ouvert à tout type de public : professionnels, professeurs, chercheurs, étudiants… toute personne intéressée par la thématique de l’engagement.

Quelles sont vos perspectives d’évolution pour l’Observatoire de l’Engagement ?
Fabienne et Daniel : Le sujet de l’engagement est riche et vaste. L’Observatoire va continuer de réaliser des études, de proposer une veille sur le sujet et d’organiser des rencontres entre les parties prenantes.
A terme, l’équipe de l’Observatoire et le comité d’orientation ont pour ambition d’étendre leurs recherches et réflexions à l’international, en fédérant des universités et des Think Tanks de différents pays sur le thème de l’engagement. L’Observatoire deviendrait une plateforme de référence pour les professionnels, étudiants et chercheurs à l’échelle internationale, où seraient présentées les innovations et les bonnes pratiques des entreprises.
Interview réalisée par Camille Barbe, le 22/02/2016.
> Pour en savoir plus sur l’Observatoire de l’Engagement
> Pour vous inscrire au Forum de l’Engagement  du 11 mars 2016

Fabienne Simon
OSAGAN

fabienne-01

Daniel Baroin
CAREWAN

daniel-01