Lu pour vous / Engagement 4.0

À l’heure de l’«Industry 4.0», convergence du monde réel et du monde numérique, il est temps d’inventer une nouvelle manière de s’engager dans sa vie professionnelle. ENGAGEMENT 4.0 s’adresse à la fois aux collaborateurs et aux décideurs qui pensent que la relation au travail ne doit plus être un asservissement, mais une libération. Un véritable « voyage vers soi » qui permet aux lecteurs d’identifier leur profil d’engagement.

ENGAGEMENT 4.0
Pour une expérience durable au travail, avec et par les collaborateurs

Éditeur : EMS Management et société
Date de parution : 01/11/2018
Avec le soutien de Dave ULRICH.
Préfaces : Jean-Marie PERETTI, Daniel BAROIN et Kevin BOURGEOIS.
Illustrations : Antoine CHEREAU
En vente en ligne et en librairie.

Le résumé

Dans un monde du travail hyper-connecté mais en quête de sens sur la place de l’humain, Engagement 4.0 est une invitation à un New Deal pour les organisations et leurs collaborateurs.

Expérience collaborateur, entreprise libérée, bonheur au travail, prise de pouvoir par les millenials… Face aux défis technologiques et sociétaux qui redéfinissent le monde du travail, ce livre trace un chemin vers un engagement durable tant individuel qu’organisationnel, loin des modes éphémères et Ted Talks des gourous du management.

“L’engagement ne peut se réduire à une solution unique suivant la mode du moment mais au contraire déroule une démarche sur-mesure et contextuelle, prenant en compte les dimensions des individus et des organisations.”

À partir d’un modèle couvrant les dimensions individuelles de l’engagement – des plus désengagés aux plus sur-engagés – offrant au lecteur la possibilité d’évaluer son propre profil, Bernard Coulaty propose un cadre stratégique analysant le rôle des acteurs « engageants » (organisation, leaders) et « engagés » (collaborateurs, équipes).

L’auteur

Fort de plus de 25 ans d’expérience dans les relations humaines pour des grands groupes français, capitalisant sur son expérience internationale, une solide recherche et des concepts tirés de multiples disciplines, Bernard Coulaty signe ENGAGEMENT 4.0.

Son expérience dans divers univers culturels, sociologiques et géographiques lui a permis de développer un regard innovant sur le développement des organisations et les stratégies d’engagement durable des collaborateurs.

De multiples tentatives d’expérience collaborateur ne se transforment pas en engagement supplémentaire mais en consommation passive de ces expériences.”

Ainsi il dessine, dans ENGAGEMENT 4.0, un écosystème militant pour un engagement avec et par les collaborateurs dépassant les expériences éphémères qui ne susciteraient que des « consommateurs » internes.

Aujourd’hui, Bernard Coulaty partage son expertise dans ses ouvrages et au travers de son activité de formateur et de consultant. Membre du comité d’orientation, il intervient aussi régulièrement dans les rencontres de l’Observatoire de l’Engagement.

Morceaux choisis

Les limites de l’expérience collaborateur

“ L’approche des ressources humaines est souvent trop simplifiante, voire manichéenne : d’un côté la gestion du capital humain (vision de l’entreprise pour « optimiser » les RH), de l’autre l’expérience collaborateur qui est une vision de ce qui va satisfaire le collaborateur en lui fournissant des expériences sur le lieu de travail.

L’engagement durable

“ Pour construire un engagement durable on ne peut se contenter ni des résultats des enquêtes dites d’engagement ni de la mise en place d’expériences collaborateur dont certaines sont trop éphémères voire infantilisantes. Il faut aussi prendre en compte les moteurs intrinsèques aux collaborateurs eux- mêmes.

Le bonheur au travail

Je ne suis pas un fanatique de la notion de bonheur au travail,  le bonheur est par nature périssable et aléatoire. Dans l’engagement il y a une notion d’effort voire de résilience, de réalisation avec et par les collaborateurs : avec eux mais aussi par eux (les impliquant davantage dans la co-production de cette expérience, par une appropriation, un effort personnel, un dépassement de soi menant à leur développement personnel)

Pyromane, touriste, bâtisseur… L’auteur définit huit profils des plus désengagés aux plus sur engagés et laisse au lecteur la possibilité de s’évaluer.

Quel est votre identité d’engagement au travail parmi les 8 profils du modèle ?

– Désengagé comme le “pyromane” ou le “touriste” ?
– Potentiellement engagé comme le “35 heures” ou le “Dilemme” ?
– Engagé comme le “Bâtisseur” ou l’”Alchimiste” ?
– Sur-engagé comme le “Burn-Out” ou le “Fanatique” ?

By |2018-12-04T10:04:17+00:00December 4th, 2018|

About the Author: